Forum Test Dallhiam
10



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (ELIWAN) The last time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Drink Positive

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: (ELIWAN) The last time   Jeu 18 Aoû - 19:33


NOBODY'S GONNA LOVE ME LIKE YOU DO, NOBODY'S EVER LOVED ME TO THE TRUTH
feat. Eliwan
Jardin du Luxembourg, Paris. Les rayons du soleil caresse la chevelure rousse. Elle se demande pour la énième fois si elle a fait le bon choix d’accepter son invitation : le revoir. Elle ne sait pas si elle est heureuse, triste ou en colère de le revoir. Elle est juste perdue. Le temps a apaisé la blessure dans son cœur, mais elle n’est pas totalement guérie. Peut-être qu’elle le sera un jour. Ou pas. On n’oublie pas un amour comme celui-là. Elle était partie d’Harvard depuis quatre mois à présent. Marcher dans les allées remplies d’étudiants, lui rappelait trop son histoire d’amour avec l’anglais. Il était mieux pour elle de retrouver les siens, son pays, sa ville natale, sa vie d’autrefois. Elle était partie pour une nouveau départ, une nouvelle vie, un nouveau boulot. Car oui, Elizabeth avait fini ses études et maintenant faisait partie de la troupe de la comédie française. Le théâtre avait toujours été son fidèle allié et ça, depuis toujours. Elle est perdue dans ses pensées, ses iris bleutés sont perdus sur les allées fleuries quand soudainement, elle le voit apparaitre dans son champ de vision. Il s’approche vers elle, tandis que son cœur lui, perd le contrôle.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalliam
Admin
avatar


Messages : 939
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Jeu 18 Aoû - 19:37

Son cœur se compresse encore et encore. Il n’a jamais arrêté après son départ. Antwan est le gars qui fait mal, qui brise les cœurs, mais qui passionné qu’il est s’imbibe de toutes les peines et de toutes les larmes. Il est l’homme qui retourne à Paris, essayant de payer le hasard afin de croiser le chemin d’Elizabeth. Il est celui qui, après des dizaines de résolutions, retourne sur le chemin caillouteux. Bordel, il a compris que ca marchera jamais. Que leur monde n’est pas fait pour s’accorder. Mais Antwan est un idiot, et même s’il n’est pas l’impulsif qui irait casser la gueule des parasites, il est celui qui fait le plus d’erreurs en voulant faire le bien. Alors ouai, il a déconné, des dizaines et des dizaines de fois, il a fait mal, il a cassé des relations, mais il est toujours là, à se tenir debout devant Elizabeth. Ce moment où les regards se croisent est aussi inespéré que gênant. Il orne un sourire sincère même si faire comme si tout était normal est impossible. « Hey. » Il est stressé. Comme si c’était la première fois qu’il donnait rendez-vous à la demoiselle. « Comment tu vas ? » Y a rien d’autre qui vient à ses lèvres. Peut-être parce qu’au fond, la véritable question est celle posée. Comment va l'autre. Est-ce qu'il a refait sa vie. Est-ce que la blessure est guérit. Est-ce qu'elle a oublié l'effet qu'il lui faisait lorsqu'il croisait son regard, le gout de leurs baisers, la tendresse des carresses.

_________________
Elle avait
les lèvres bleutées,
c'était le froid.
Elle avait les yeux
rougis,
ça
c'était toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdalliam.forumactif.org
Drink Positive

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Jeu 18 Aoû - 23:51


NOBODY'S GONNA LOVE ME LIKE YOU DO, NOBODY'S EVER LOVED ME TO THE TRUTH
feat. Eliwan
Cette fois-ci, il est là devant toi. A quelques mètres de toi, alors que tu avais pris soin de t'éloigner le plus possible de lui. Imposant des milliers de kilomètres entre vous. A présent, tu ne peux plus faire marcher arrière. Tu dois affronter ce moment que tu le veuilles ou non. Entendre sa voix et voir son sourire sur son visage, te plonge dans de lointains souvenirs qui tu tentais d'oublier. Même s'il t'avait brisé, tu le trouvais aussi beau. Il avait toujours ce même effet sur toi. Pourtant le nous n'existait plus. Chacun avait pris des chemins différents. Tu avais pris la route vers la France, ton pays. Tu avais retrouvé ta famille, tes anciens amis, avais même revu Kol qui était aussi rentré. Mais surtout, tu avais un travail dans lequel tu t'épanouissais. Le théâtre, ta passion. Tu te demandais ce qu'il devenait. Pour être honnête, tu n'avais pas cherché à prendre des nouvelles d'Antwan durant tous ses mois. C'est lui qu'il était revenu vers toi, tu ne sais pour quelle raison. Mais il est là devant toi, te salue et te demande comment tu te portes. « Salut. » Arrive-tu à formuler. C'était dur de devoir lui parler à nouveau, pourtant t'essayais de faire un effort. Si je vais bien ? C'est la grande question. Pour être honnête, elle essaye juste d'oublier. Il y a des jours où ça va et d'autres, c'est une autre histoire. « Il y a des hauts et des bas, mais la vie continue. » Essaye-t-elle te relativiser, mentant à moitié sur son moral. « Ma famille est contente que je sois rentrée... et je suis contente aussi. » Cela serait se mentir de ne pas dire que ses racines lui avaient manqués. « Et toi ? » Retourne-t-elle la question, peinant à faire la conversation, comme si tout était normal entre eux. Alors que rien ne l'était.



© MADE BY SEAWOLF.

ps : j'ai changé de personne, c'est normal, une envie soudaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalliam
Admin
avatar


Messages : 939
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Sam 20 Aoû - 17:25

Antwan avait imposé la rupture, Elizabeth la distance. Egoïstement, il aurait voulu qu’elle termine son cursus à Boston. Il aurait voulu continuer à la voir dans les couloirs, à croiser son regard involontairement. Des petits moments qui ne sont rien, mais dont il avait besoin. Ces derniers mois ont été durs et l’absence d’Elizabeth dans son paysage y était pour quelque chose. Elle amenait la joie et la bonne humeur. Disparaitre du jour au lendemain laisse un creu qu'il n'avait pas soupçonné. Pas même d’adieu pour mettre un point à leur histoire. « Il y a des hauts et des bas, mais la vie continue. »  Ouai, la vie continue même sans nous. « Ma famille est contente que je sois rentrée... et je suis contente aussi. » Elle a une famille qui se soucis d’elle, il l’envie. Ca lui fait plaisir de l’entendre se qualifier de contente. C’est positif. Il acquiesce en commençant à marcher dans le parc. « Moi aussi. » Qu’elle soit entourée des personnes qu’elles aiment. Que la vie continue et qu’elle marche la tête haute. Elle relance la conversation en lui retournant la question. Il ignore comment il va. L’étudiant n’a plus ce qualitif, il marche sans vraiment de but, se lève sans vouloir rien faire. Bien sûr il bouge, cherche de quoi gagner de l’argent maintenant le diplôme en poche, mais ne se qualifie pas d’épanoui. « Ca va. » Il ment, c’pas grave. « J’ai fini Harvard, plus de cours, plus de prof. La vie d’adulte quoi. » Il ne sait pas quoi dire de plus. Quand il commence à se dire qu’il n’aurait pas dû la contacter, le brun recroise son regard et se souvient le manque des derniers mois. « J’ai pas eu le temps de le faire correctement au sping break, mais je voulais vraiment m’excuser pour ce qui s’est passé entre nous. Je voulais que tu sois heureuse et avec moi tu ne l’aurai pas été. »

_________________
Elle avait
les lèvres bleutées,
c'était le froid.
Elle avait les yeux
rougis,
ça
c'était toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdalliam.forumactif.org
Drink Positive

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Lun 22 Aoû - 11:17


NOBODY'S GONNA LOVE ME LIKE YOU DO, NOBODY'S EVER LOVED ME TO THE TRUTH
feat. Eliwan
Vous êtes deux menteurs. Vous continuez à jouer sur les non-dits, à prétendre que vous allez bien... alors que quand vous regardez la scène au loin, on peut juste voir deux cœurs en peine, le regard triste et rempli de regrets. Ca y est, Antwan rentre aussi dans la vie adulte. Tu ne peux d'émettre de rire à sa réponse et lâcher   « Tâche de prendre des décisions plus matures dans l'avenir, ça t'aidera. » Comme rester fidèle dans ta prochaine relation amoureuse. Je dis ça, je dis rien. Elizabeth ne dit rien, elle attend qu'il parle, c'est lui qui était venu la voir. Il devait bien avoir des choses à lui dire. Et le verdict ne tarde pas à tomber. Désolé. C'est tout ce qu'il avait trouvé à te dire ? Tu le regardes, tu n'es pas convaincue par ses paroles. Si, ils pouvaient être heureux, il a juste tout gâché. Regarde les dégâts que tu as fait. Elizabeth était passée par plusieurs stades pendant des mois : la trahison, le dégoût, la colère, puis elle avait fini par se raisonner pour avancer de l'avant si elle voulait tourner la page. Comme toute histoire, ça prendra du temps à cicatriser. Des semaines, des mois, peut-être des années pour qu'il n'y ait plus d’ambiguïté entre vous. Tu ne peux pas du jour au lendemain, sourire à Antwan et prétendre tout allait bien. Le revoir te demande déjà un énorme travail. Il y a quelques semaines, tu l'aurais brûlé sur un piquet, tu l'aurais torturé jusqu'à son dernier souffre, pour qu'il regrette ce qu'il a fait. Aujourd'hui, tu es juste calme. Un calme qui peut donner froid dans le dos. C'est à ton tour de jouer l'insensible.  « Tu t'es peut-être trompé de personne. » C'est tout ce que tu avais trouvé à dire. C'est aussi la seule réponse que tu avais trouvée après avoir longuement réfléchi sur vous deux, sur votre histoire. Tu n'avais pas envie de remuer le couteau dans la plaie. Il t'avait trompé, sa connerie était faite, vous ne pouvez plus faire marcher arrière. Sur vous deux, tu auras plus misé sur toi pour jouer le rôle de l'infidèle. Au final, l'anglais avait été plus rapide, tu ne l'avais pas vu venir, tu avais mis une confiance aveugle sur votre relation. C'était trop beau pour être vrai. Un mec fidèle. Tu rigole intérieurement. « Finalement vous êtes tous les mêmes. » Soupire-t-elle. Ce n'était pas une attaque, un reproche, ou une pic pour lui faire mal. C'était juste une constatation. S'il voulait qu'elle lui accorde son pardon, il devrait y mettre un peu plus du sien.



© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalliam
Admin
avatar


Messages : 939
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Lun 22 Aoû - 17:12

« Tâche de prendre des décisions plus matures dans l'avenir, ça t'aidera. » Bonne défense Elizabeth. Bonne défense car les mots blessent et désarçonnent. Ainsi que le ton employé pour la plaidoirie. Antwan soupire, lève les yeux, avale sa salive. « Comme partir à l’autre bout du monde. » Ca ne passe pas. Il n’a pas le droit de lui en vouloir, mais il n’y arrive pas. Elle l’a laissé choisir pour eux. Elle l’a laissé derrière. « Tu t'es peut-être trompé de personne. » « Maxym ? » Si tu savais à quel point ca ne va pas entre eux non plus. Alors que ca aurait pu être simple. Il se serait mis en couple avec sa meilleure amie. Aurait suivi les sentiments qu'il a longtemps enfoui. Mais non. « On est pas.. J’ai pas mis un point au notre chapitre. » C’est pas de l’espoir qu’il transmet. C’est le désir d’en finir avec le passé. Il veut avancer. Il a besoin de tourner cette foutue page. La culpabilité l’en empêche. Son cœur battant également. « C’est si difficile de croire que j’m’en veux pour mes erreurs. De croire que j’en apprends et que jamais, JAMAIS putain, j’voulais ca. Et que j’le ferai plus jamais avec personne. » Tout le monde n’est pas blanc. Il a bien embrassé Maxym.. mais c’n’était qu’un baiser. Il aurait pu aller plus loin, mentir même. Il aurait pu se taire et continuer derrière le dos de sa copine. « Et quand j’ai vu ton regard se briser j’ai compris que j’avais trébuché sur l’obstacle de trop. Qu’il était impossible de revenir en arrière. Que quoi que je fasse, quoi que je dise, je continuerai à trébucher sur des cailloux et que j’me casserai la gueule à chaque fois. » Il a arrêté le massacre. « J’me déteste de t’avoir fait ça. » Il n’a pas respecté la jeune femme, il le sait. Sa culpabilité est plus forte que tout. Plus forte que la blessure dans son coeur causée par le départ de Lizie. Encore plus forte que ses sentiments pour Maxym. « Finalement vous êtes tous les mêmes. » Il nie d’un signe de tête. Ne perds pas l’espoir du grand amour. Il viendra un jour. Elle est brillante, intelligente, magnifique. Quelqu’un de moins tordu qu’Antwan la prendra dans ses bras et pansera les blessures. « On est qu’une poignée d’enfoirés à se perdre dans ce labyrinthe de sentiments. Le monde n’est pas noir Elizabeth. »

_________________
Elle avait
les lèvres bleutées,
c'était le froid.
Elle avait les yeux
rougis,
ça
c'était toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdalliam.forumactif.org
Drink Positive

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Lun 22 Aoû - 19:21


NOBODY'S GONNA LOVE ME LIKE YOU DO, NOBODY'S EVER LOVED ME TO THE TRUTH
feat. Eliwan
Doucement mais surement les coeurs se réveillent. Inconsciemment, tu avais dit le mot qui l'avait piqué au vif, et le fait sortir de sa carapace. Tu ouvres grand les yeux à ses paroles, ne sachant comment réagir. « Comme partir à l’autre bout du monde. » Tu retiens juste ton souffle et te défend quand les avis s'opposent. Il te reproche la distance que tu leur as imposée. Tu n'en crois pas tes oreilles. Il a le culot de te le reprocher après ce qu'il t'a fait. C'était la chose la plus douce que tu avais à lui proposer. Tu aurais très bien pu le tuer dans son sommeil, ou bien empoisonner son café du matin. Les femmes étaient un vilain poison, lorsqu'on trahissait leurs coeurs.  « Ecoute, tu assumes la conséquence de tes conneries. » Répond-t-elle très calmement. Il avait choisi une fois pour eux. C'était à ton tour de choisir. La distance t'avait semblé la meilleure option pour soigner tes blessures. L'amour n'était pas un combat sans coup. Cela pouvait faire aussi mal qu'une balle en plein coeur. Le coeur a ses raisons qu'il ignore. Peut-être qu'Antwan ignorait encore qu'il avait fait le mauvais choix en choisissant son opposé. Lizie s'était faite à cette idée à présent pour mieux aller de l'avant. Elle sous entend clairement qu'il aurait peut-être dû choisir Maxym. Elle n'a plus peur de le dire. Elle s'était préparée à tout, sauf à la réaction du jeune homme. Il te déballe tout d'un coup, toute la culpabilité qu'il a gardée trop longtemps enfermé en lui. « Maxym ? On est pas.. J’ai pas mis un point à notre chapitre.  C’est si difficile de croire que j’m’en veux pour mes erreurs. De croire que j’en apprends et que jamais, JAMAIS putain, j’voulais ca. Et que j’le ferai plus jamais avec personne. » Votre histoire connaîtra-t-elle une fin ? Tu ne sais pas. Ses paroles devraient t'attendrir, mais c'est tout le contraire. Elle réveille cette trahison que tu n'arrivais pas à oublier. Ton coeur s'agite dans ta poitrine. C'est dur de devoir l'affronter et de lui balancer des paroles glaciales à la figure. Mais tu devais te montrer forte devant lui. « Tu aurais dû me dire ça avant Antwan. » Intransigeante. Ce n'est que des mois après qu'il a les couilles de te le dire en face, dans les yeux. Il avait été égoïste en la trompant et en mettant un terme à leur histoire. C'était à son tour de l'être pour son propre bonheur. « Et quand j’ai vu ton regard se briser j’ai compris que j’avais trébuché sur l’obstacle de trop. Qu’il était impossible de revenir en arrière. Que quoi que je fasse, quoi que je dise, je continuerai à trébucher sur des cailloux et que j’me casserai la gueule à chaque fois.  J’me déteste de t’avoir fait ça. » Tu t'arrêtes de marcher et t'approche de lui pour lui faire face. « Et moi, je te déteste pour m'avoir fait ça. » La frontière entre amour et haine était mince. Regarde, comment tu l'as fait basculé du côté obscur en un simple baiser. Finalement, tu dis ce que tu pensais tout bas. Les hommes sont tous pareils dans ce bas monde. Il essaye de te prouver le contraire. « On est qu’une poignée d’enfoirés à se perdre dans ce labyrinthe de sentiments. Le monde n’est pas noir Elizabeth. » C'est bien, il l'admet. C'est un enfoiré de premier. « J'y crois plus Antwan. Je te remercie de m'avoir ouvert les yeux. » C'est vrai, à l'heure actuelle, Lizie ne croyait plus en l'amour et ne voulait plus y croire. La tromperie avait durci son coeur. Les sentiments s'étaient envolés. Et c'était à son tour de devenir l'insensible.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalliam
Admin
avatar


Messages : 939
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Lun 22 Aoû - 22:41

« Ecoute, tu assumes la conséquence de tes conneries. » C’est ce qu’il a fait. Il a accepté qu’elle n’ait plus confiance en lui, qu’elle le regarde avec un air mauvais, qu’elle ne supporte plus sa présence. Et en prime, il a supporté le poids de la rupture. Alors ouai, il a assumé les conséquences, mais il ne pensait pas en arriver au départ définitif de la brune. « T’aurais au moins pu me prévenir que tu comptais t’en aller et pas me foutre devant le fait accompli. » C’est bien beau une lettre, mais quand elle est lu une fois l’avion décollé ca ne sert plus à rien. Pas même à apaiser l’affolement du coeur. « Tu aurais dû me dire ça avant Antwan. » Vraiment ? Parce que même aujourd’hui, alors qu’il parle le cœur ouvert et qu’il a le regard vulnérable, elle ne semble pas prendre en considération c’qu’il admet. « Ca me paraissait évident. Ca se voyait pas que j'étais mal ? » Il avait les larmes quand il lui a annoncé la rupture et il était au bout du rouleau lorsqu’il lui a parlé du baiser. Forcément il s’en veut de l’avoir brisé. « Et moi, je te déteste pour m'avoir fait ça. » Elle lui coupe les mots. Bam. T’es pas pardonné Antwan et tu ne le seras probablement jamais. Pourtant il en a terriblement besoin. Pourquoi est-ce qu’elle n’est pas passée à autre chose ? Pourquoi est-ce qu’elle aussi a le cœur endommagé ? Guéris Lizie, il ne demande que ça. « Tu m’as aimé et j’t’ai brisé.. » conclut-il en marmonnant, les yeux dirigés vers le sol. « J'y crois plus Antwan. Je te remercie de m'avoir ouvert les yeux. » Non.. Bordel c’qu’il se sent impuissant devant ce discours. Où est passé son optimisme ? « Alors j’suis assez puissant pour te dégoutter de l’amour. Moi Antwan, moi celui qui t’as fait mal, arrive à te couper toute envie du prince charmant. Eh beh, tu fais bien vite l’amalgame. » Il essaye de la piquer pour qu’elle comprenne que tout le monde n’est pas comme lui. Qu’il y a des gens attentionnés et en qui elle peut avoir confiance.

_________________
Elle avait
les lèvres bleutées,
c'était le froid.
Elle avait les yeux
rougis,
ça
c'était toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdalliam.forumactif.org
Drink Positive

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Mar 23 Aoû - 9:14


NOBODY'S GONNA LOVE ME LIKE YOU DO, NOBODY'S EVER LOVED ME TO THE TRUTH
feat. Eliwan
« T’aurais au moins pu me prévenir que tu comptais t’en aller et pas me foutre devant le fait accompli. » Elle lève les yeux au ciel. Il osait lui reprocher ça. Putain c'était ça d'être pourri gâté depuis l'enfance, on te prévenait à l'avance, on t'apportait tout dans un plateau en or. Ce n'était pas comme ça que ça se passait dans la vraie vie. « Ah parce que je dois te prévenir Antwan maintenant ? C'était fini entre nous. TU as décidé de foutre en l'air notre histoire. TU as décidé de rompre. Je n'avais plus de compte à te rendre. Donc la prochaine fois, préviens ta future copine quand tu comptes la tromper. » Qu'elle lance ironique, il commençait à la gonfler. Elle n'allait pas s'excuser d'être partie à l'autre bout du monde. Elle n'allait pas s'excuser d'avoir pleurer toutes les larmes de son corps suite à cette rupture. C'était lui le fautif dans l'histoire, c'était lui qui avait fait le pas de travers et briser le coeur féminin. Il avait fait effondrer son monde, leur monde. « Ca me paraissait évident. Ca se voyait pas que j'étais mal ? » S'il avait eu le courage de parler à coeur ouvert plus tôt, peut-être qu'il aurait pu retenir la rouquine. Mais bien sûr, il le fait trop tard. « Si je l'ai parfaitement vu et tu t'es fait mal tout seul. » Elle n'était pas stupide, elle savait très bien que cette histoire les affectait tous les deux. A cet instant, Lizie ne peut plus contenir ce qu'elle avait terré dans le plus grand des silences. Elle lui avoue clairement, qu'elle le déteste de lui avoir fait ça. Oui, je te déteste Antwan Wayans. La conversation se coupe pendant un moment. Antwan avait perdu les mots face à cette révélation. Son coeur avait pris un coup à son tour. Elle n'était plus seule à avoir le coeur entaillé par l'amour. Elizabeth ne comprenait toujours pas la venue de l'anglais. Etait-il venu ici en espérant avoir son pardon, pour mieux se faire Maxym dans son dos ? Cette hypothèse ne l'étonnait même plus. « Tu m’as aimé et j’t’ai brisé.. » Wow, la découverte du siècle. Antwan t'es un champion, je t'applaudie. « J'ai été suffisamment stupide pour tomber amoureuse de toi. C'est à se demander si tu m'as vraiment aimé.  » Si c'était le cas il ne t'aurait pas tromper. Il aurait trouver la force de résister. Lizie avait gardé la tête haute en lui disant. Elle ne baisse pas son regard comme lui. « Alors j’suis assez puissant pour te dégoutter de l’amour. Moi Antwan, moi celui qui t’as fait mal, arrive à te couper toute envie du prince charmant. Eh beh, tu fais bien vite l’amalgame. » C'est la blague du siècle, qu'elle ne peut s'empêcher de lâcher un petit rire nerveux. Elle s'approche encore plus pour qu'il soit obligé de la regarder au lieu de faire une fixette sur ses pieds « Nan tu n'es pas puissant Antwan. Tu es faible. Suffisamment faible pour aller foutre ta langue dans la bouche d'une autre fille.  » Meilleure amie d'enfance attention. Elle aurait préféré une fille lambda. S'il se met à la défendre c'est le pompon sur la Garonne, et surtout, il ruine toutes ses chances de pardon. « Et tu ne comprends rien, j'veux pas d'un prince charmant, ça n'existe pas ses conneries. Je veux un homme, un vrai, un qui sait prendre des décisions au lieu de jouer sur deux tableaux. » Ce que tu n'es clairement pas et tu ne seras jamais. Voué à être le loup solidaire. C'est ça on l'a trop pourri gâté dans son enfance, il veut tout obtenir alors que c'est impossible. Regardez le résultat. Lizie elle ne voulait pas un gars parfait. Elle pourrait l'accepter avec ses défauts et ses qualités. Elle l'avait accepté Antwan. Elle voulait d'un gars qui sache ce qui veut. Pas d'un Antwan indécis. « Je préfère être seule que mal accompagnée. » Termine-t-elle. Mon dieu, ça faisait du bien de dire la vérité, même si elle est dure à entendre et qu'elle blesse par la même occasion. Ce n'était rien à côté de ce qu'il leur avait fait.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalliam
Admin
avatar


Messages : 939
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 19
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   Mar 23 Aoû - 10:53

« Arrête c’est pas pareil. J’avais pas prévu de te tromper alors que toi t’as eu le temps de bien cogiter en prenant ton billet et en faisant des valises. » Elle avait le temps. Il aurait suffit d’un sms. « Si je l'ai parfaitement vu et tu t'es fait mal tout seul.  J'ai été suffisamment stupide pour tomber amoureuse de toi. C'est à se demander si tu m'as vraiment aimé.  » C’est bon, stop, il va atteindre son seuil de tolérance. « Tu remets en cause une année où j’t’ai aimé comme un fou pour un baiser.. Quand jte disais que j’t’aimais c’était pas pour te faire plaisir, c’était pour te dire que t’étais la meilleure chose qui me soit arrivé. J’ai foiré la fin, mais j’ai été bon le reste du temps. » Si renier toute cette partie fait partie de son processus de réparation qu’elle garde cette idée en tête. Antwan sera le seul à conserver les traces de l’amour qu’il lui a porté pendant toute cette année. La blessure qu’il a ne serait même pas présente s’il n’avait pas, un jour, éprouvé de l’amour pour elle. « Nan tu n'es pas puissant Antwan. Tu es faible. Suffisamment faible pour aller foutre ta langue dans la bouche d'une autre fille. » Faible. FAIBLE ? « Et tu ne comprends rien, j'veux pas d'un prince charmant, ça n'existe pas ses conneries. Je veux un homme, un vrai, un qui sait prendre des décisions au lieu de jouer sur deux tableaux. » Et la décision de rompre c’est quoi pour toi ? Une autre preuve de faiblesse hm ? « Je préfère être seule que mal accompagnée. » La phrase pré-conçu. C’est réciter c’que d’autres ont dit plus tôt. Ces belles valeurs s’envoleront la prochaine fois qu’elle rencontrera un gars, qu’il soit bien ou mauvais. « Tu veux que j’te rappelle un truc Elizabeth. Tu voulais rester avec moi. Tu me tenais encore la main le jour du tremblement. C’est moi qui est décidé d’en finir avec c’qu’on était devenu. J’AI pris la décision. Alors me fait pas rire avec tes phrases bidons. J’suis sûre que tu balançais déjà ça à la gueule de Kol quand il t’a trompé. » Pourtant elle lui a pardonné toutes ses frasques. L’amour est ta plus grand faiblesse Lizie, que tu te présentes comme la fille forte ou que tu assumes tes pleurs. « Je ne suis pas faible. JE suis celui qui tient debout après toutes les putains d’épreuves que j’ai enduré. » Il marque une pause essayant de se concentrer sur leur sujet plutôt que de partir dans tous les sens. « Tu n’as pas idée de ce que ca fait d’être déchiré entre sa copine et sa meilleure amie. Tu n’as pas idée de ce que ca fait d’entendre Maxym me dire qu’elle a des sentiments pour moi, pire qu’on soit obligé de se regarder dans les yeux et de se dire adieu. Pour toi. Tu ignores totalement ce que j’ai ressenti, parce que tu ne t’es jamais mise à ma place. » Elle n’a jamais cherché à comprendre pourquoi il en était arrivé à embrasser Maxym.

_________________
Elle avait
les lèvres bleutées,
c'était le froid.
Elle avait les yeux
rougis,
ça
c'était toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdalliam.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (ELIWAN) The last time   

Revenir en haut Aller en bas
 

(ELIWAN) The last time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test Dallhiam :: SECTION 1 :: World of Arts-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet